mise à jour du 25 Janvier 2014

13 Dec. 2013 - Intro (TRIBUTE TO NELSON MANDELA) / WELOVE SHOP Session / JR MURVIN TRIBUTE (Part 1 - The 70s)


Emission

Emission diffusée le 13 Décembre 2013

Daweed House Home Studio / Montpellier   4 h.


Télécharger





Cultural Vibes - Radio Reggae show - 13 Dec. 2013 - Intro (TRIBUTE TO NELSON MANDELA) / WELOVE SHOP Session / JR MURVIN TRIBUTE (Part 1 - The 70s)

PART 1 (2h. 01 mn. 47 s.) :

 

 

 

Hommage à Nelson "Madiba" Mandela  qui nous quittait le 5 décembre dernier à Johanesbourg.

 

Né le 18 juillet 1918 à Mvezo en Union d'Afrique du Sud, il est internationalement connu et célébré pour avoir été le président de l'Afrique du Sud de 1994 à 1999, période durant laquelle il a su eviter la guerre civile et réunifier un pays alors au bord de l'implosion.

 

Son histoire commence dans les années 40, en 1944 plus précisément, lorsqu'il intégre l'A.N.C. (African National Congress) qui prone alors la lutte pacifique contre la ségrégation raciale imposée par la minorité blanche du pays. Issu d'une famille Royale de l'ethnie Xhosa, il est l'un des tout premier de sa génération a avoir accés à des études complètes, qui le conduiront à devenir l'un des tous premiers avocats noirs d'Afrique du Sud , notament au sein de l'A.N.C. 

 

Mais la lutte pacifique contre l'apartheid ne porte pas ses fruits, et la ségrégation raciale va s'accentuant jusqu'au début des années 60. Le massacre de Shaperville le 21 mars 1960 va définitivement sonner le glas de cette lutte pacifique pour donner naissance, suite à l'interdiction par le gouvernement de l'A.N.C., et sous l'initiative de Nelson Mandela et d'autres leaders de la lutte anti apartheid, à la branche armée de l'A.N.C. : le "Umkhonto we Siswe", dont Madiba prend le commandement. S'ensuit une politique intense de déstabilisation du gouvernement par le sabotage (avec à chaque fois le soin de ne pas faire de victimes humaines...) : de 1961 à 1963, près de 200 attentats à la bombe sont ainsi recensés en Afrique du Sud.

 

Mais le choix de la lutte armée pousse Nelson Mandela du côté des terroristes aux yeux de la communauté internationale, de telle sorte que la repression et la recherche des membres de l'A.N.C. par le gouvernement sud africain paraissent dés lors légitime... Suffisement pour que la C.I.A. négocie la libération d'un de ses agents alors détenu en Afrique du Sud en échange d'informations permettant la capture de Nelson Mandela. Et c'est ainsi que sur les indications de la C.I.A., Nelson Mandela est arrété le 5 août 1962, arrestation qui menera à sa condamnation à la prison à perpétuité le 12 juin 1964...

 

La résistance sud africaine à la politique de ségrégation de l'apartheid s'en retrouve ainsi décapitée, mais parallèlement, cette condamnation met la communauté internationale en émoi. Les pressions internationales vont ainsi croitre de maniere exponentielle au fil des ans, menant à la condamnation unanime de l'apartheid par le conseil des Nations Unies en 1971 et à un un embargo sur les armes au milieu des années 70, sans compter les innombrables commités de soutien qui se développent de part le monde...

 

Ainsi, durant ttes ses années d'emprisonnement, Madiba ne perdra rien de son influence, même s'il est mis en isolation complete durant de longs mois... Au contraire, sa volonté et sa détermination s'en trouveront sans cesse renforcées. Il est source d'inspiration pour ses co détenus à qui il insuffle l'espoir même dans les moments les plus durs de leur captivité, et on surnomme bientôt la prison où il est enfermée "L'Université Mandela"...

 

De son côté le gouvernement sud africain, comprenant bien qu'il ne peut plus rien contre l'influence de Nelson Mandela, essaye à plusieurs reprises de négocier une libération de Mandela sous condition, ce que ce dernier refusera systématiquement, restant fidèle à ses convictions.

 

Cependant il ne reste pas bloquer sur ses positions pour autant, et à la grande surprise de certains de ses proches collaborateurs, il profitera même de son enfermement pour essayer de comprendre la position de ses détracteurs afrikaner, d'abord en apprenant leur langue puis en comprenant leur sentiment de peur.  Tout en restant ferme sur ses positions, il arrive ainsi à élargir son champs de vision pour imaginer l'Afrique du Sud multiraciale et unie dont il a toujours rêvé. Ce rêve va petit à petit devenir réalité à partir de 1985...

 

En effet, dans les années 1980 la situation a empiré en Afrique du Sud, notamment avec la remise en marche de la lutte armée menée par le M.K., et par la création d'escadrons de la mort dans le camp d'en face... L'état d'urgence est déclaré en 1985 et se maintiendra jusqu'à la liberation de Nelson Mandela en 1990.

 

Le président sud africain est alors Botha, et ce dernier essaie de négocier avec Nelson Mandela sa liberté en echange de son engagement à renoncer à la lutte armée. Nelson Mandela refuse, mais Botha comprend déjà que l'apartheid ne pourra pas continuer encore longtemps, le pays étant alors déjà au bord de la guerre civile. Il décide donc de faire un premier geste malgré tout et Nelson Mandela quitte sa prison pour une 1ère assignation à residence dans une villa située à une 60taine de km du Cap en 1986 puis en 1988 il est autorisé à regagner son domicile (ou il reste assigné à résidence).

 

L'année suivante Botha a une attaque et il est remplacé par Frederik De Klerk dont Nelson dit rapidement qu'il est "le plus sérieux et le plus honnête des leaders blancs". En moins de 6 mois, ce dernier libère tous les leaders de l'A.N.C. encore emprisonnés, réhabilite l'A.N.C. en la re-légalisant et enfin libère Nelson Mandela sans aucune condition le 11 février 1990.

 

Les 4 années qui vont suivre correspondent à la poursuite par Frederick De Klerk et Mandela du démantellement du systeme de l'apartheid avec comme soucis permanant de ne pas faire basculer le pays dans la guerre civile. Grâce à leur talents de diplomates et de négociateurs, ils arrivent toux deux à éviter le pire (malgré qques moments de tensions extrêmes) jusqu'à la fin du mandat de Frederik De Klerk qui débouche sur les 1eres élections multiraciales d'Afrique du Sud, le 27 avril 1994. Sans surprise, l'A.N.C. remporte les élections avec plus de 62% des suffrages et Nelson Mandela devient président de la République d'Afrique du Sud.

 

Durant son mandat, Mandela poursuivra sa politique de réconciliation nationale et de reconstruction économique du pays. Il mettra aussi en place la nouvelle constitution de la République d'Afrique du Sud. Fidèle à son engagement, il ne se représentera pas à sa propre succession à la fin de son mandat et se retirera de la vie politique, même si son influence restera grande et ses conseils toujours solicités. A partir de 2004, il demande à se retirer de la vie publique afin de se consacrer aux siens, sa santé déclinant.

 

Il nous a quitté le 5 décembre 2013, dans sa maison et entouré des siens, laissant le monde orphelin d'un des plus grands Hommes que l'Histoire est jamais connue...

 

Mais comme le dit la légende Zulu, tel Shaka The Warrior, un Lion ne meurt jamais : il dort... 

 

So,

 

 

Sleeps well Tata Madiba, We Love You !!!

 

 

Playlist :

 

 

1 :

Iqulah - Cultural Vibes Special

2:

? - uMkhonto weSizwe

3:

Solomon Linda - Mbube

4 :

The Tokens - Wimoweh (Mbube)

5 :

Jimmy Cliff - The Lion Sleeps Tonight

6 :

Myriam - The Lion Sleeps Tonight

7 :

Kiprich - Tribute To Nelson Mandela R.I.P - House Of Hits Prod - dec. 2013

8 :

Ed Robinson - Even Though Him Pass And Gone - dec 2013

9 :

Thiecko - Mandela (Stand Tall) - dec 2013

10 :

Ras Teo - Mandela Forward Bound Records - dec 2013

11 :

Mikey Dread - Nelson Mandela

12 :

Sandra Cross And Wild Bunch - Free South Africa

13 :

Christopher Hewie - Free Mandela That Won't Work

14 :

The Mighty Diamonds - Real Enemy

15 :

Black Uhuru - Freedom Fighter

16 :

Bionic Singer - Botha Warning

17 :

The Mighty Diamonds - Apartheid

18 :

Courtney Melody - Black Liberation

 

19 :

- Black Liberation Dubwise with Nelson Mandela Speech (1rst Madiba's Interview ever)

 

20 :

Cocoa Tea & Dennis Brown - Shepherd Be Careful

21 :

Super Cat - Mandela Land !

22 :

Tony Rebel - Mandela Story

23 :

Benjamin Zephania - Free South Africa

24 :

Mutabaruka - Beware

25 :

Hopeton Lindo - South African Border

26 :

Danny Coxson - President Botha

27 :

Bounty Killer - Tribute To Nelson Mandela - dec. 2013

 

28 :

Nelson Mandela - "Free At Last" Speech

 

 

 

 

 

PART 2 (1h. 14 mn. 05 s.) :

 

 

 

 

WELOVE Shop Selections ( Strictly new released Vinyl & Collectors) - Set 106

Les nouveautés vinyles de la semaine du 07 décembre 2013 du magasin montpelliérain Roots & Culture "WeLove", mixées par Selecta Daweed

 

 

Playlist :

 

 

Non Disponible / Not Availabled

 

 

 

 

PART 3 (43 mn. 25 s.) :

 

 

 

Une émission définitvement sous le signe du deuil cette semaine puisqu'on apprenait aussi la disparition de Jr Murvin le 2 décembre dernier à l'age de 64 ans... On lui rendait un premier hommage ce soir pour finir la soirée en revenant sur quelques unes de ses productions classiques des années 1970...

Hommage à Junior "Soul" Murvin, artiste à la voix alto mythique et au charisme tout aussi grand et chaleureux, comme vous le confirmeront tous ceux qui ont eu la chance de le rencontrer... Merci pour toute la Musique et l'Amour partagé, R.I.P. Jr Soul !!! 

 

 

Tribute to Jr "Soul" Murvin (R.I.P.) !!!

 

 

 

Playlist :

 

 

29 :

Jr "Soul" Murvin - Lucifer

30 :

Jr "Soul" Murvin - I was Appointed

31 :

Jr "Soul" Murvin - Tedious

32 :

Jr "Soul" Murvin - Easy Task

33 :

Jr "Soul" Murvin & Dillinger - Roots Train

34 :

Jr "Soul" Murvin - Polices & Thieves

35 :

Jr "Soul" Murvin - Bad Weed

36 :

Jr "Soul" Murvin - Philistines On The Land

 

 

 

 

Jingles by courtesy of :

 

 

Black Uhuru, Anthony Johnson, BraveHeart... ... ...Jr Murvin, Dillinger & Max Romeo

 

 

Thx To All of Dem,

Dedicated To All Our Fans, All Over The World !!!

Goodies



Voir aussi :

› 14 mars 2014 - WELOVE SHOP Session / NEWS & ACTU  [Emission]

› 7 mars 2014 - BACK TO BASIC Session alongside Selecta POLINO (Spéciale 80s Part 1) / NEWS & ACTU (Jam Rock Riddim) / WELOVE SHOP Session  [Emission]

› Part 2 - WeLove Shop Set 70 (2/2) + All About Mama Africa (Mother's Day Celebration)  [Emission]

› 20 Septembre 2013 - BLACK CATALOG SESSION (Set 02 - Strictly Exclusive Pre-Release, Unrelease & Dubplate Mix) / NEWS & ACTU (Dennis Brown Riddims & more...) / WELOVE SHOP SESSION (Set 100)  [Emission]

› 22 Nov. 2013 - Tribute To LLOYD ROBINSON / STRONGER PROD. & PAUL ELLIOTT's PHONER / NEWS & ACTU / WELOVE SHOP Session  [Emission]